Les Experts

Laurent Tinguely.jpg

Laurent TINGUELY

Instruments

CUIVRES

photo - Kipfer, Ueli.jpg

Ueli KIPFER

Instruments

CUIVRES

photo - Maurer, Vincent.jpeg

Vincent MAURER

Instruments

CUIVRES

photo - Rey, Eric.jpg

Eric REY

Instruments

CUIVRES

photo - Chung, Sooa.jpg

Sooa CHUNG

Instruments

BOIS

Dany_Rossier.jpg

Dany ROSSIER

Instruments

BOIS

photo - Frossard, Jonas.jpg

Jonas FROSSARD

ENSEMBLES

photo - Siegenthaler, Matthias.jpg

Matthias SIEGENTHALER

ENSEMBLES

photo - Viglino, Pascal.jpg

Pascal VIGLINO

PERCUSSIONS

photo - Spirito, Florian.jpg

Florian SPIRITO

PERCUSSIONS

Favre.jpg

Michel FAVRE

TAMBOURS

Philipp Rütsche_4_Dodo.jpg

Philipp RÜTSCHE

TAMBOURS

 

Wurde 1974 in Langnau im Emmental (CH) geboren und wohnt in Affoltern im Emmental.
Musikstudium am Konservatorium Bern mit den Hauptfächern Euphonium bei James Gourlay GB (Abschluss 1998), Blasmusikdirektion bei Hans-Peter Blaser CH (Abschluss 1999) und Konzertreifediplom (Höherer Studienausweis) bei Roger Bobo USA (Abschluss 2000). 2001-02 folgte am Institute Superiore Bandistico European in Trento (I) der Euphonium Spezialisierungskurs in der Klasse Steven Mead. Die Weiterbildungen erfolgte über diverse Meisterkurse und Unterricht im Dirigieren und Euphonium. Ab 2011 folgte das Studium an der HKB mit Abschluss MAS Master in Musik-Management im Jahr 2013.


Auf dem Euphonium erspielte Ueli Kipfer 1. Preise an schweizerischen Solisten-wettbewerben (SSEW und SSQW) und an den European Brass Solo Championships in Montreux 2001 den 1. Rang in der Kategorie Euphonium (Titel „Best Euphonium Player“) und Preisträger im Final der Kategoriensieger.
Zudem spielte er in vielen bekannten Brass Bands und Blasorchestern. So unter anderem auch als Soloeuphonist der Nationalen Jugend Brass Band NJBB A-Band 1991-1995, als Soloeuphonist der Brass Band Berner Oberland BBO 1998-2002 und von 1995-2004 im Symphonischen Blasorchester des Schweizer Armeespiels.

 

Er ist im In- und Ausland tätig als Dirigent von Blasorchestern und Brass Bands aller Leistungsstufen, ebenso als Juror und Dirigentenausbildner.
 

Ueli Kipfer ist Musikschulleiter der Musikschule Oberemmental.

Né à Marly, Laurent Tinguely est initié à la musique par son père et commence à jouer de la trompette à l’âge de 9 ans. Dix ans plus tard, avant même la fin de ses études au Conservatoire de Fribourg (dans les classes de Philippe Baud et de Jean-François Michel), il entre à l’Orchestre de l’Opéra de Zurich (Philharmonia Zürich), dans lequel il occupe aujourd’hui le poste de trompette solo. Il y côtoie de grandes personnalités musicales dont les chefs d’orchestre prestigieux Daniele Gatti, Bernard Haitink, Zubin Mehta, Nikolaus Harnoncourt, Christoph von Dohnányi, Nello Santi, Valery Gergiev, Franz Welser-Möst et Roger Norrington, avec lesquels il réalise de nombreux enregistrements. Il est par ailleurs invité à jouer régulièrement avec les principaux orchestres professionnels suisses, en particulier par l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre de Chambre de Zurich (Zürcher Kammerorchester) et l’Orchestre Symphonique de Bâle.

 

Laurent Tinguely est également professeur de trompette à la Haute Ecole des Arts de Zurich (Zürcher Hochschule der Künste).

Né en 1985 et originaire d’Aubonne, Vincent Maurer débute son apprentissage musical au cornet à l'école de musique de l’écho du chêne d’Aubonne. Il suivra ensuite des cours au conservatoire de Genève avec Gérard Métrailler puis étudia l’alto au conservatoire de Lausanne dans la classe de Serge Gros. Il obtient en 2011 un certificat supérieur de cet instrument avec les félicitations du jury. Durant cette période, il participa à beaucoup de concours de solistes et quatuors cantonaux et nationaux et se distingua en obtenant de nombreux prix. Il a également été membre du brass band national des jeunes et joue à l’ensemble de cuivres Mélodia (brass band de catégorie excellence) depuis 2001, où il occupe actuellement la place d’alto solo. Il a également fondé et dirigé la formation B de cet ensemble.

 

Après une maturité professionnelle commerciale obtenue en 2005, il décide de se consacrer à la musique et obtient en 2011 un bachelor d’enseignement de la musique à la Haute Ecole de Musique (HEM) de Lausanne. Dans cette même école, il intègre en 2012 la classe de direction d'ensembles à vent de Jean-Claude Kolly et obtient en 2015 un Master of Arts HES-SO in Music.

 

Actuellement, Vincent dirige la fanfare municipale de Nyon (harmonie de 1ère catégorie), l’écho du chêne d’Aubonne (Brass Band de 1ère catégorie) et l’ensemble des jeunes des écoles de musiques d’Aubonne, Etoy et St-Livres.

 

Très impliqué dans la formation des jeunes, il enseigne les cuivres à l’école de musique multisite et est responsable musical du camp des jeunes de la côte-est qui regroupe chaque année une septantaine d’élèves. Il est également membre du comité du concours national des solistes et quatuors (CNSQ) et de la commission de musique de la Société Cantonale des musiques Vaudoises (SCMV).

Eric Rey est né au cœur des Alpes Suisse en Valais. Dès le début, il entreprend l’étude du tuba, et intègre rapidement les rangs de différents Brass Band suisses de renommée internationale.

 

Ses études professionnelles, il va les suivre au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève dans la classe de Pierre Pilloud, où il y obtient successivement un diplôme d’enseignement, un premier Prix de Virtuosité avec distinction et finalement un diplôme de musicien d’orchestre avec mention. Ses études furent, en outre, couronnées par le Prix des Amis du Conservatoire, pour la première fois décerné à un tubiste. Lors de master-class, il a eu l’opportunité de suive les cours de Roger Bobo et Mel Culberston. Par la suite, son intérêt s’est vite orienté vers l’orchestre et il devient tuba principal de l’orchestre symphonique de Durban (Afrique du Sud).

 

Rentré en Europe, il devient musicien freelance et remplace de manière régulière dans les orchestres de Suisse romande comme l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Neuchâtel, Contrechamps ou encore Sinfonietta de Lausanne. Eric Rey est aussi professeur dans plusieurs écoles de musique et collabore avec différents ensembles de cuivres de suisse romande. Il est membre fondateur du GENEVA BRASS QUINTET.

Sooa Chung est native de Corée du Sud, elle commence ses études de flûte traversière dans son pays.
 

Elle le poursuit au Conservatoire de Genève où elle obtient son certificat d'études terminales ensuite au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Brigitte Buxtorf où elle obtient son diplôme d'enseignement et un premier prix de virtuosité.
 

Elle a l'occasion de se perfectionner avec Trevor Wye et Michel Debost et gagne en 1999 le premier prix de Concours Gaston Crunelle à Paris. De plus, elle complète sa formation par le diplôme de solfège et celui de direction de fanfare et harmonie dans la classe de Pascal Favre au Conservatoire de Lausanne.
 

Depuis 2002, elle est professeur de flûte traversière au Conservatoire de Lausanne et se consacre également avec succès à la direction. Plusieurs ensembles de la région Lausannoise ont fait appel à son talent pour la direction- la Fanfare de Cheseaux, la Chanson de Grandvaux ainsi que le Corps des Cadets de l'Ecole de Musique de la Ville de Lausanne.
 

Actuellement, elle dirige la Fanfare de la Verrerie de St-Prex et la Société de Musique de St Légier. Elle est régulièrement appelée comme experte dans différents Conservatoires et Concours de Suisse.

Né en 1981 en Valais, Dany Rossier étudie la musique dès son plus jeune âge. Déjà attiré enfant par la clarinette, il commence toutefois des études de piano, qu’il poursuit durant 4 ans.

 

Il aborde ensuite l’étude de la clarinette avec Dominique Tacchini à Martigny, chez qui il obtient le Certificat supérieur de l’Association suisse de musique. Parallèlement, il étudie les branches théoriques au Conservatoire de Sion, sanctionnées à l’âge de 17 ans par le Certificat professionnel de solfège. Peu après il obtient également une maturité fédérale, au Collège de l’Abbaye de St- Maurice.

 

Passionné par l’étude de la clarinette, il s’inscrit avec succès au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Frédéric Rapin, où il passe en juin 2005 un Diplôme d’Enseignement, avec prix de pédagogie et félicitations du Jury. Il poursuit ses études au Conservatoire de Lausanne, où il obtient, en mai 2007, un Diplôme de Concert, avec mention excellent. Dany Rossier fréquente également les masters classes d’éminents clarinettistes comme Antony Morf, Michel Lethiec, Michel Bertelli.

Il développe très tôt une intense activité pédagogique et enseigne, dès l’âge de 18 ans, à Sion, Aigle, Oron, Martigny, Massongex et Vernayaz, puis est engagé comme professeur de clarinette au sein du Conservatoire Cantonal du Valais en 2018, où il officie en tant que Doyen des bois depuis août 2021.

Jonas Frossard débute la musique à l’âge de 6 ans. Il apprend le piano puis, dès 9 ans, le saxophone à l’Ecole de Musique de la Noble-Contrée. Il poursuit ses études au Conservatoire de Sion dans les classes de M. Elie Fumeaux avec qui, il obtient un certificat nonprofessionnel.
 

En 2006, Jonas entreprend des études professionnelles à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) dans les classes de M. Pierre-Stéphane Meugé. Il obtient un « Bachelor » puis un « Master pédagogique ». Parallèlement à ses études de saxophone, il suit des cours de direction avec M. Pascal Favre. Il a eu l'occasion de jouer dans différents ensembles tels que l'Orchestre du Conservatoire Cantonal du Valais, le HNJ (Harmonie Nationale des Jeunes), l'UBS Verbier Orchestra, le CWO (Chamber Wind Orchestra) ou l'OBO (Oberwalliser Blasorchester).
 

L’art choral fait également partie de son expérience de musicien, puisqu’il a dirigé pendant plus de 10 ans un choeur d’hommes ainsi qu’un atelier durant la Fête Cantonale Valaisanne de Chant en 2018.
 

Actuellement, il est professeur de musique dans le secondaire I dans différents établissements du Valais central, il dirige l’Ecole de Musique de la Noble-Contrée, école dans laquelle il enseigne le saxophone, et dirige une harmonie.

Matthias Siegenthaler begann als 13-jähriger das Cornet zu spielen. Er erreichte mehrmals Podestplätze an Solistenwettbewerben und wurde Mitglied der NJBB. Nach der Matura studierte er Trompete bei J.-F. Michel, worauf er das Lehrdiplom mit Auszeichnung erlangte. Bei den Dozenten L. Wicki, T. Rüedi und O. Waespi studierte er Blasmusikdirektion.

 

Er war langjähriges Mitglied der Brass Band Berner Oberland als Principal- und Soprano-Cornetist sowie als Bandtrainer, er spielte in der Swiss Army Brass Band mit und wirkte als Zuzüger am Opernhaus Zürich.

 

Matthias ist Lehrer für Trompete und Cornet an den Musikschulen Burgdorf und Sumiswald, arbeitet bei Musik Beat Zurkinden AG mit, dirigiert den Brass Band Posaunenchor Lützelflüh-Grünenmatt und wirkt in Musiklagern und bei verschiedenen Projekten als Trompeter oder Cornetist mit. Bei Gelegenheit schreibt er Bearbeitungen und Kompositionen und wohnt mit seiner Familie in Affoltern i.E.

Pascal Viglino, citoyen de Berne, a étudié la percussion classique, contemporaine, la composition et le théâtre musical dans les conservatoires de Genève, Londres, Barcelone, Berlin et Berne.

En 2012 il reçoit le Prix de Reconnaissance culturelle pour la Musique du Canton de Berne, et en 2015 il est lauréat du Prix d'encouragement culturel du Canton du Valais.

 

Durant son activité artistique, il a été percussionniste/timbalier titulaire au sein de l'Academia d'Orquesta del Grand Teatre Liceu Opera (Barcelone), de l’Orquesta do Algarve (Portugal), du Verbier Festival Orchestra (Suisse durant 6 ans), du Durban Philharmonic (Afrique du Sud), ensembles avec lesquels il s’est produit dans une quarantaine de pays.

Le musicien se produit régulièrement avec: Camerata Bern, orchestres symphoniques de Berne, Opéra de Zürich, Orchestre de Barcelone, Kammerorchester Basel, ainsi qu’avec divers ensembles de musique contemporaine (Eklekto, Contrechamps, ...).

 

En 2011, il fonde la plateforme artistique Klangbox dont il en est le directeur artistique. Klangbox mélange la musique à toute forme d'expression. Artiste multi-fascettes il aime se jouer des styles et des esthétiques et se nourrit de toutes les expériences artistiques qu'elles soient du domaine du classique, du contemporain ou quelque autre forme d'expérimentation. Ce mélange des genres lui a ainsi permis de diriger différents workshops et activités pédagogique dans différentes institutions et universités en Suisse et à l'étranger. et également présenter ses activités lors du Verbier Art Summit, ainsi que dans le cadre du Festival du Printemps des Arts de Monte-Carlo.

En 2020, en pleine pandémie, il crée la plateforme dans l'Jardin, dansljardin.ch, qui a délivré près de 2000 prestations musicales en Suisse romande et qui a permis à plus de 150 musiciens de pouvoir se produire malgré le COVID-19.

Florian Spirito est né en 1980, il débute la musique en 1986 à l’école de musique de Rolle & environs dans les classes de tambours et percussions.

 

Après l’obtention de son CFC d’employé de commerce, il s’oriente vers une carrière musicale et entre en 1998 dans les classes non-professionnelles du conservatoire de Lausanne, puis en 2001 en classe professionnelle avec Stéphane Borel pour la percussion et Pascal Favre pour la direction d’ensemble à vent.

 

Il obtiendra 3 diplômes : enseignement de la percussion et direction d’ensemble à vent en 2006, ainsi que son diplôme de concert (anciennement virtuosité) en 2009.

 

Actuellement, il donne des cours de percussion, batterie jazz et tambour dans les écoles de musique de Rolle et Nyon. Il est également directeur des tambours de la fanfare de Gilly-Bursins, directeur de l’harmonie de l’Ecole de musique de Rolle et Environs et de son corps de tambour et directeur du corps de tambour et de l’ensemble de percussion de l’école de musique de Nyon

 

Il fait partie de l’ensemble Ad’Libitum (quintet à vent & percussions) géré par Jean-Claude Bloch et de l’orchestre classique Symphonia de Genève.

Il fonctionne régulièrement comme expert aux examens de la SCMV (Société Cantonale des Musiques Vaudoises) et comme jury dans divers concours régionaux et cantonaux.

 

Il est également professeur de percussion et tambour au Camp de la SCMV depuis 2004, membre de la commission technique des tambours SCMV depuis 2013 et président de celle-ci depuis 2017.

Né le 28 mars 1992, domicilié à Nyon, Michel Favre commence le tambour en 1999 au sein de l’Ecole de Musique de Nyon (EMN). Il y apprend cet instrument sous la baguette de Georges Metzener jusqu’en 2007, puis il quitte cette dernière pour rejoindre les rangs de la Société des Fifres et Tambours de Nyon. Il y officie en tant que moniteur adjoint depuis 2016.

 

En 2012, il effectue son école de recrue en tant que tambour militaire, et rejoint la Société de Tambours et Fifres Merula Lausanne, dont il est l’adjoint depuis 2015 puis moniteur tambour depuis 2019.

 

Il entame, également en 2015 la formation jury, qu’il achève avec succès en 2016.

 

Il participe à divers shows avec Majesticks Drum Corps, comme le Musikparade Stuttgart en 2017 ou encore Avenches Tattoo en 2018.

 

Il participe depuis 2003 à de nombreux concours de l’Association Suisse des Tambours et Fifres (ASTF) ainsi qu’à ceux de la Société Cantonale des Musiques Vaudoises (SCMV) où il a notamment obtenu le titre de champion vaudois en 2016, et le rang de vice-champion romand aux côtés de Philippe Küng, en catégorie solo duo en 2019.

 

Il officie actuellement comme jury lors de divers concours et se consacre depuis 2020, à l’écriture de partitions.

Philipp Rütsche erhielt im Alter von 10 Jahren seinen ersten Trommelunterricht bei den Stadttambouren Wil.

 

In verschiedenen Instrumentalisten- und Dirigentenkursen erlernte er nebst dem Trommeln auch das Handwerk der Blasorchesterdirektion und leitete von 1997 bis 2001 erfolgreich die Musikgesellschaft im sanktgallischen Gähwil. Von 2003 bis 2014 war er als musikalischer Leiter der Stadttambouren Wil tätig.

 

Seit April 2000 arbeitet Stabsadj Philipp Rütsche als Fachlehrer – verantwortlich für die Ausbildung der Tambouren der gesamten Schweiz – im Kompetenzzentrum Militärmusik Aarau. In der Kaderschule der Militärmusik unterrichtet er die angehenden Tambour-Unteroffiziere und bringt ihnen das Handwerk des Tambourenleiters bei.

 

Seit 2004 entwickelt er als Drummajor die Choreografien des Repräsentationsorchesters Schweizer Armeespiel (Swiss Army Central Band) und der Militärmusik-Rekrutenschulen. Das Swiss Army Drum Corps steht ebenfalls unter der Leitung von Philipp Rütsche.

 

Philipp Rütsche ist regelmässig als Juror und Fach-Experte an regionalen und eidgenössischen Wettspielen im Einsatz und ist somit stark mit der zivilen Trommel- und Parademusikszene verbunden. Im Rahmen seiner langjährigen Tätigkeit in der Tambouren-kommission des STPV ist es ihm ein Anliegen, dem Nachwuchs der Schweizer Trommelszene eine einheitliche und zeitgemässe Ausbildung zu ermöglichen.

Dany Rossier est un musicien polyvalent et régulièrement sollicité par différents jurys musicaux, Dany Rossier s’intéresse également à l’art choral et dirige des chœurs mixtes dès 2003. De plus, il dirige aussi des formations instrumentales, telles que des brass band, des orchestres à vent, et diverses formations de spectacle (orchestre jazz, variété, etc.…). Son expérience de poly-instrumentiste est très appréciée des musiciens professionnels ou amateurs avec qui il travaille. Il se perfectionne également dans ce domaine, en prenant des cours de direction avec Jean-Claude Kolly, et est consécutivement invité à reprendre la direction musicale de l'Harmonie Municipale de Martigny dès septembre 2015.

 

Dès la fin de ses études de clarinette, il commence une formation de chanteur, dans la classe de Norbert Carlen, où il obtient en juin 2011 un Certificat avec Félicitations du jury, puis en juin 2013, un Post-Certificat mention excellent.

 

Il développe aussi une intense activité dans le domaine de la composition, de l’arrangement et de la musique de chambre. Ses compositions et arrangements pour chœur, ensemble à vent et orchestre de jazz ont déjà remportées, à de nombreuses reprises, un vif succès. Il est régulièrement invité à se produire en soliste, notamment avec des ensembles à vent, et collabore avec plusieurs formations instrumentales, dont l’Orchestre à vent de l’Armeespiel, l’Orchestre de Chambre valaisan, leChamber Wind Orchestra , l’orchestre de l’ « Opéra du Rhône » et l’ « Orchestre d’Harmonie du Valais ».